la tête de Maure hors de Corse

 

 

Voici un blason sur lequel figure la tête de Maure, en association avec des fleurs de lys. Question: à quelle ville appartient ce blason ?  Bastia ? Ajaccio ? Portu Vecchiu ? La présence des fleurs de lys et de la tête de Maure est un peu étrange lorsqu'on sait que la figure héraldique qui nous est familière était l'emblème des rois d'Aragon (on la retrouve sur le drapeau sarde) et que la Corse a été précisément terre d'Aragon au cours de sa tumultueuse histoire. ( le symbole a été adopté en figurant sur le drapeau lors de l'indépendance de l'île) - pour plus de précisions, voir l'article les origines de la tête de Maure.   Alors ?? Ne cherchez pas, à moins de vous intéresser à l'histoire et au patrimoine du Bassin Parisien. En effet, ce blason est celui de Moret-sur-Loing. Pour vous éviter d'avoir recours au dictionnaire ou à Google, Moret-sur-Loing est une charmante commune de 4500 habitants située sur le Loing, affluent de la Seine, en lisière de la forêt de Fontainebleau. C'est une petite ville très pittoresque, avec ses monuments médiévaux et sa rivière, et où, pour la petite histoire a été inventé le premier bonbon au XVIè siècle: le sucre d'orge. Le blason de cette ville est en fait un blason de composition (aucune référence à la noblesse locale donc) créé au XIXè siècle, parce que, comme pour toute ville qui se respecte, il en faut un... Il représenterait donc une tête de Mauresse: c'est pas évident à y regarder de près, même si le fait est crédible (présence d'une mauresse à Moret, pourquoi ? quand ? comment ? mystère...). Y-a-t-il une référence étymologique entre Moret et maure (more) ? Sur certains écussons, la tête a les yeux bandés, sur d'autres, le bandeau est sur le front. Les fleurs de lys s'expliquent par le fait que de nombreux rois, dont Henri IV, ont séjourné dans cette ville. Néanmoins, le bâton péri (le trait rouge en diagonale) est marque de bâtardise.

 Comme quoi la Corse et la Sardaigne n'ont pas le privilège exclusif de la tête de Maure... en cherchant bien... on peut même en trouver d'autres. La preuve par l'image...

Villemaur-sur-Vanne

Un internaute nous a signalé une curiosité: le blason de Villemaure-sur-Vanne, ci-dessus, est le même que celui de Tilques, commune de 1100 habitants située dans le Pas-de-Calais.     Haussignemont                                                                        

Fouquieres-lès-Béthune

Vemars

Castelsarrasin

Barisey-au-Plain

Vaux-Marquenneville

Moirans-en-Montagne

Louey

Lascazères

Un autre internaute nous a signalé le blason de la commune de Morancé (ci-dessous) Homologué très récemment, c'est un blason de composition constitué d'armes parlantes. D'après les créateurs, la tête de Maure ferait référence à la fondation du village par les Maures. Morancé se situe au nord de Lyon, à proximité du Beaujolais.

Morance

La plupart de ces blasons appartiennent à de petites communes, sauf pour Castelsarrasin.

En cherchant encore mieux, on pourrait en trouver d'autres, notamment hors de nos frontières...

La preuve: nos amis suisses en possèdent au moins un, celui de la commune d'Avenches, dans le canton de Vaud, qu'un de nos lecteurs nous a signalé.

En fait, il ne s'agit pas de la tête coupée d'un Maure mais d'un Africain qui a toute sa tête sur ses épaules comme on peut le constater sur le blason. Sans doute le souvenir d'un prédicateur venu d'Afrique du Nord pour évangéliser les populations locales. D'autres régions d'Europe ont vu débarquer ces religieux originaires d'Afrique, convertis au christianisme très tôt, alors que l'Empire romain éclate et que les grandes invasions venues de l’est se succèdent, faisant entrer l'Occident dans le Haut-Moyen Âge. (période antérieure aux conquêtes de l'Islam).

 

Avenches (Suisse)

On continue la série par les armoiries du pape Pie VII, celui qui a assisté -de force- au sacre de Napoléon 1er:

Les armoiries du pape Pie VII

Un autre lecteur perspicace a trouvé une tête de Maure sur le premier panneau d'une prédelle peinte par Paolo Uccello en 1469: les scènes représentent "le miracle de l'Hostie profanée".

Le miracle de l hostie profanee p uccello detail

Sur ce panneau mettant en scène une femme qui donne en gage une hostie à un usurier juif, on distingue nettement la tête de Maure sur le manteau de la cheminée. (détail du panneau ci-dessus).

Et pour finir -très provisoirement- cette tête de Maure sur une majolique (faience) ajourée datant du XVIème siècle et représentant dans un décor rocaille l'armoirie des Pucci, puissante famille marchande à Sienne; il est étonnant que des marchands, si puissants et si influents politiquement fussent-ils, se soient attribués ce symbole qui légitimement revenait aux nobles combattant les Maures. La représentation ci-dessus et celle ci-dessous démontrent le contraire.

Ceramique tete de maure XVIè S

si vous en trouvez d'autres... signalez-les moi.

©MARS2011